Réflexion sur les déplacements...

Publié le par PR

L'autre semaine j'étais invité à la première réunion du groupe de travail sur les déplacements, » pour étudier avec les services communautaires les questions suivantes : navette entre les quartiers et le tramway et  amélioration de l’aménagement de l’axe Gambetta / Libération pour les cyclistes ».

1h pour chaque thème en présence de représentants des services de la CUB, manque de bol ceux-ci ne se sont pas déplacés pour faire leur proposition concernant la navette, ce qui nous a quand même permis de poser des questions concernant le but de ce groupe de travail, sa périodicité, les thèmes qui peuvent y être abordés, s’il y avait des comptes rendus etc histoire d’y voir plus clair, qui mettait les points à l’ordre du jour, si les conseils communaux, les habitants peuvent en proposer.

Pour l’instant pas de périodicité précise (4/5 par an), des comptes rendus en résumé (ah oui pourquoi pas) et pour les thèmes à aborder, oui nous pouvons également mettre des points à l’ordre du jour et pourquoi pas traiter des sujets émanant des conseils communaux ! Voilà  une bonne chose.

Si les services communautaires ont eu du mal à la première réunion, ils étaient six à la deuxième, représentants les services en charge du tram, de la signalisation, de la voirie etc. Lors de cette deuxième partie, à laquelle étaient conviées également  les associations d’usagers, Vélocité (non représentées) et Vélocital, il s’agissait essentiellement de réfléchir sur les possibilités d’améliorer le sort des cyclistes sur le cours Gambetta.

La seule solution efficace et radicale, la suppression de la lisse pour permettre aux voitures de doubler les vélos en toute sécurité, a récolté tous les mauvais points : le tram ne serait plus en site propre et la vitesse commerciale réduite alors qu’ils souhaitent l’augmenter. La mairie avait fait une étude pour voir si on ne pouvait pas insérer plus de plateaux (en tenant compte des regards, égouts et autres obstacle à la construction d’un plateau et ils sont bien nombreux) qui mettraient la voie à la hauteur de celui du tram et permet ainsi de doubler. Mais les services de la CUB ont estimé que les chances de succès de ce projet sont quasi nul: le préfet ne donnerai jamais l’autorisation d’arrêt de la circulation du tram pour faire ces grands travaux ( ?), vu le nombre d’égouts etc. peu de plateformes possibles de toute façon. Alors qu’est-ce qu’on fait ? On demande à la CUB de renforcer la signalisation au sol (sic) avec plus de pictogrammes et d’étudier l’installation de coussins berlinois pour ralentir la circulation des voitures (dans un secteur limité à 30 km/h mais bon ) pour qu’ils aient plus besoin de doubler les vélos !!

Retour à la case départ!

Commenter cet article