Résultats des sénatoriales en Gironde - sans commentaire

Publié le par PR

Gironde

N° Liste - Conduite par
Nuance
Voix
%Exp
Nbre élus
1 - PINTAT Xavier -
LMAJ
708
23,96%
2
2 - CESAR Gérard -
LDVD
552
18,68%
1
3 - MADRELLE Philippe -
LSOC
1 240
41,96%
3
4 - SAUBUSSE Stéphane
LVEC
110
3,72%
0
5 - CAZABONNE Alain -
LCMD
164
5,55%
0
6 - COLOMBIER Jacques
LFN
14
0,47%
0
7 - AUGEY Pierre -
LCOM
159
5,38%
0
8 - PUYJALON Eddie -
LAUT
8
0,27%
0
- - Total
2 955
100%
6

Liste d'élus

- - - - - -
N° de liste N° candidat Nom Prénom Nuance
1 1 PINTAT Xavier UMP
1 2 DES ESGAULX Marie-Hélène UMP
2 1 CESAR Gérard DVD
3 1 MADRELLE Philippe SOC
3 2 CARTRON Françoise SOC
3 3 ANZIANI Alain SOC
- - - -   Nombre d'élus 6 -

Résultats sur le site du Senat 

Dépêche AFP : Gironde: la droite et le PS à égalité mais l'UMP victime de ses divisions
BORDEAUX, 21 sept 2008 (AFP) - Droite et gauche sont désormais à égalité en Gironde en nombre de sénateurs, la droite ayant conservé à la proportionnelle ses trois sièges et le PS ayant gardé ses deux sortants et conquis le nouveau siège dévolu au département, lors des élections sénatoriales dimanche. Mais à droite, l'UMP a été victime de ses divisions, sa liste ne conservant que deux des trois sièges qu'elle détenait, Xavier Pintat, 54 ans, maire UMP de Soulac, étant réélu. Marie-Hélène des Esgaulx, 58 ans, actuellement députée de Gironde et maire UMP de Gujan-Mestras, étant élue, devra démissionner de l'Assemblée nationale pour siéger au Sénat. Le troisième siège est allé pour la droite à Gérard César, 73 ans, sénateur sortant, élu depuis 1990, que l'UMP n'avait pas retenu comme candidat et qui a présenté une liste dissidente. Cette division a coûté son élection à Hugues Martin, troisième de la liste UMP, fidèle adjoint du maire de Bordeaux et ancien Premier ministre, Alain Juppé, à qui ce siège était promis. M. Martin devait siéger à l'Assemblée nationale en cas de victoire aux législatives de 2007 du ministre de l'Ecologie Alain Juppé, dont il était le suppléant après avoir assuré la gestion de Bordeaux pendant l'exil de l'ancien Premier ministre au Canada. Mais Alain Juppé avait été battu par la socialiste Michèle Delaunay. A gauche, le sénateur socialiste sortant Philippe Madrelle, 71 ans, élu depuis 28 ans, qui est également président du Conseil général, peut se vanter d'avoir rempli son contrat: son parti a retrouvé ses deux sièges sortants, et gagné le nouveau siège dévolu à la Gironde. Il a été réélu et Françoise Cartron (PS), vice-présidente de la communauté urbaine de Bordeaux (CUB) et Alain Anziani, Premier secrétaire fédéral du PS, ont été élus. La liste de M. Madrelle a obtenu 1.240 voix sur 2.955 suffrages exprimés et 3 élus, la liste UMP conduite par M. Pintat 708 voix et deux élus, et la liste conduite par M. César 552 voix et un élu.
nc/blb/st/asl

Publié dans Elections

Commenter cet article