Talence mag

Publié le par PR

Je ne sais pas si vous avez lu le dernier magazine de Talence, celui du mois de décembre, où le groupe de la majorité municipale vous souhaite un joyeux noël en dernière page, tout en parlant d'un épisode banal et qui ne méritait aucune publicité particulière. On se demande même ce que ça fait là, sous les vœux de noël et à côté de l'habituelle autocongratulation de l'équipe majoritaire.

Il s'agit en effet de l'histoire d'un contrôle de la répression des fraudes sur le marché fermier du mercredi sur la place Alcala de Henares, communément appelé place du forum. Vous allez vous demander ce que cette chose là fait dans la tribune de la majorité? C'est simple, il s'agit d'une tentative pour discréditer une conseillère municipale verte, Monique de Marco, en affirmant que cette intervention avait lieu « suite à une plainte du groupe des Verts Talence » !! Rien que ça!


Puisque tout le monde a dû avoir le temps de bien lire le magazine, quelques remarques s'imposent. Cette affirmation est un pur mensonge, et Mme de Marco, conseillère municipale Verte, l'a rectifié de suite par un communiqué de presse pour mettre les pendules à l'heure. Extrait :« En aucun cas les Verts de Talence et Monique de Marco n'ont le pouvoir de faire venir ces inspecteurs, qui excercent leur profession en toute indépendance. Les Verts Talence ont simplement alerté le Préfet du non respect par la ville de Talence du règlement du marché bio qu'elle avait elle même adopté. » Il y a bien sûr manière de s'interroger sur les raisons qui ont poussé le Préfet à mandater un contrôle de la répression des fraudes, les raisons peuvent être multiples mais ce n'est pas l'objet de ce billet, et l'intérêt n'est même pas là, les contrôles existent et il en faut.


Il se trouve que cette tribune constituait la deuxième publicité donnée à cette non-affaire (pourtant il me semble qu'il y a eu des choses graves qui se sont passées en fin d'année et qui auraient pu figurer dans leur tribune, mais bon), puisque suite au contrôle sur le marché, qui n'a rien donné de particulier rassurez vous, la municipalité s'est empressée de distribuer aux commerçants l'article du sud ouest affirmant que Mme de Marco était responsable de la venue des inspecteurs de la répression des fraudes (la vilaine!! faire venir des méchants comme ça pour embêter d'honnêtes commerçants!! fallait le faire savoir quand même rapidement!).


Visiblement ce petit jeu amuse énormément la majorité du conseil municipal, ainsi que notre maire qui a cru bon d'en remettre une couche au dernier conseil municipal du 15 décembre, en s'épanchant largement sur le sujet, au cas où cette non-affaire, mais surtout la soi-disant responsabilité d'une conseillère de l'opposition, aurait échappée à quelqu'un dans notre bonne ville. Ce qui a, par ailleurs, provoqué une hilarité peu commune des membres du groupe majoritaire, hilarité qui a dû en réveiller plus d'un. Ce jour là, il a même été dit que la répression des fraudes se déplace sur délation, insinuant par là même que c'est ce qui s'est passé à Talence.


Bravo Monsieur le Maire, à force de vouloir 'faire porter le chapeau' à l'opposition en affirmant que cette inspection faisait suite à une plainte des Verts Talence, on se pose tout de même la question : mais de quel chapeau s'agit-il? pour quelle erreur commise? quel désastre engendré? quelle est la faute qui mérite de  trouver un responsable?


Par cette envie de communiquer autour de cette non-affaire, la majorité exprime une drôle de vision d'un service de l'Etat, celui de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes! Apparemment pour eux ce service semble s'attacher essentiellement à vouloir embêter les pauvres citoyens et leur traitement de cette non-information laisse entendre qu'ils estiment que l'objectif principal de ce service serait de pénaliser les commerçants. Que leur contrôles ne servent qu'à cela bien sûr.


Chers collègues de la majorité, il ne vous avait pas échappé que la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes protège les consommateurs contre les produits et les services dangereux? Que ces consommateurs doivent trouver sur le marché des produits et des services sûrs, sans danger pour leur santé et leur sécurité? Et que c'est pour cette raison là que les contrôles existent?


En résumée, dans cette affaire il s'agit bien évidemment d' attaques personnelles déplacées qui cherchent à mettre la suspicion sur l'action d'un groupe politique.


Dans la tribune libre de la majorité, dans leur magazine préféré, on peut lire  un peu plus loin « Pour ce qui concerne la Ville, par contre, nous n'avons eu aucune remarque de quelque sorte que ce soit sur les installations et la qualité de nos équipements... » Dites donc, encore heureux!! C'est bien la moindre des choses que la commune respecte les normes et réglementations en vigueur il me semble, pas de quoi fouetter un chat ou de se jeter des lauriers!


Enfin, à la fin de cet non-article sur une non-information, ils nous ressortent leur vœu traditionnel/sempiternel: "que nos collègues de l'opposition municipale se mettent, enfin, à faire de vraies propositions pour Talence au lieu de leur sempiternelle (j'adore ce mot qu'on trouve régulièrement dans leur tribune, pas vous?) opposition systématique". Il me semble l'avoir lu x-fois ces dix dernières années,  et ça manque  singulièrement d'imagination à mon goût!


Alors pour qu'ils puissent mieux comprendre le travail et l'action de l'opposition, voici une petite définition qui peut les y aider :


Etymologie : du latin oppositus, placé devant, situé en face, opposé, contraire, venant du verbe opponere, placer pour faire obstacle, placer contre, placer en face, opposer.
En politique, l'opposition désigne l'ensemble des mouvements et partis qui s'opposent aux forces politiques détenant le pouvoir. Dans un régime représentatif (avec un parlement élu les citoyens), l'opposition est l'ensemble des partis qui n'appartiennent pas à la majorité parlementaire ou à la coalition au pouvoir.
Elément essentiel du pluralisme démocratique, l'opposition exprime ses divergences et ses points de vue critiques par rapport à l'action du gouvernement. Elle ne peut exister que si le système politique est organisé et reconnaît ses droits. Si sa lutte est clandestine, on parle de résistance.

En démocratie, l'opposition permet aux citoyens d'être informés de manière contradictoire sur la politique conduite par le gouvernement et de leur proposer une alternative politique sur la base d'un programme qui doit être réalisable (cf.alternance).

Source : http://www.toupie.org/Dictionnaire/Opposition.htm





Publié dans A Talence

Commenter cet article