Consultation nationale sur l'avenir de la poste - 3 octobre

Publié le par PR

A la prochaine rentrée parlementaire, le futur projet de privatisation changement de statut de la poste sera examiné par nos dirigeants au sénat et à l’assemblée nationale. Le projet a été présenté le 29 juillet dernier au conseil de ministres.


Changement de statut pour être ‘plus compétitif à l’ouverture du marché à la concurrence’, devenir une société anonyme qui peut donc être cotée en bourse pour lever des fonds que l'Etat dit ne pas posséder – bien qu’il en ait trouvé de l’argent pour sauver des banques ....privées.

 

Le changement en société anonyme est une prémisse de la privatisation à venir, sinon pourquoi changer le statut, surtout si le capital doit rester à 100% public ? Là où il va y avoir du changement, c’est au niveau des conditions de travail des salariés, de l’accès aux services de la poste pour tous les citoyens et du service rendu aux usagers.


Depuis quelques temps déjà la poste ferme des bureaux de poste  réorganise sa présence sur le territoire, elle va supprimer du personnel effectuer une réduction des effectifs en ne remplaçant plus une majorité de ceux qui partent à la retraite. Bientôt des méthodes de 'management modernes' peuvent enfin être appliquées, façon France Télécom qui a vécu une privatisation effective.  Mais les privatisations postales  en Europe ont  engendré surtout une augmentation des tarifs, une baisse de la qualité du service, des suppressions d’emplois et une précarité accrue qui va avec.


C’est pour toutes ces raisons qu’un comité national contre la privatisation de la poste a été crée. Il demande un débat public et un référendum sur le service public postal. Plus de 60 organisations, partis politiques, syndicats, associations, en font partie. Ce comité appelle à l’organisation d’une ‘votation citoyenne’ au niveau national le 3 octobre prochain pour demander aux Français s’ils sont d’accord avec la privatisation de la poste envisagé par le gouvernement.


Sur Talence nous nous sommes battus contre la fermeture du bureau de poste rue Robespierre, un comité de défense des services publics s’est crée et celui-ci compte bien organiser le vote sur Talence.

Il y aura des ‘bureaux de vote‘ sur les marchés, devant les bureaux de poste et partout où nous pouvons toucher les Talençais. Le comité organise en ce moment même cette consultation qui aura lieu dans la semaine du 27 septembre au samedi 3 octobre. Après le dépouillement les résultats seront transmis au comité départemental (appelpourlaposte33@laposte.net) qui les transmettra au comité national.

Contact : comitetalencais.servicespublics@laposte.net

Publié dans Poste Robespierre

Commenter cet article