Echo d'avant conseil

Publié le par PR

Ce soir, conseil municipal très allégé, pour cause j'imagine de la présentation, par les habitants, des résultats de l'atelier d'urbanisme sur le quartier Bel Air. Pour ce quartier dans lequel il reste un espace vert conséquent qui appartenant à la collectivité, on a fait plancher des habitants dans le cadre d'un atelier d'urbanisme pour imaginer les aménagements possibles.


Schématiquement trois scénarios ont été retenus:

1. Constructions de logements sur le domaine de la résidence Bois d'Arcy appartenant à Domofrance (qui a l'intention de construire); utilisation de la prairie Bel air comme espace vert, jardins collectifs ....
2. Construction de logements sur la résidence bois d'arcy + construction d'un équipement collectif public sur le terrain bel air (crèche, maison de retraite...)
3. Construction à la résidence Bois d'Arcy + construction d'un équipement collectif  sur la prairie Bel Air + construction de logements individuels sur la prairie BelAir avec un stationnement au milieu si j'ai bien compris. Fini donc la prairie.

Quelques questions furent posées et il appartient maintenant à Monsieur le Maire  et son équipe dans leur infini sagesse de décider ce qui relève de l'intérêt collectif, ce qu'ils feront au final.

Nous avions en notre temps, et à temps, au moment de la campagne électorale des municipales, attirés l'attention de tous sur la vente de ce terrain à Domofrance qui y prévoyait des petits immeubles. Nous avions alerté les riverains, et Monsieur le Maire, tout en clamant que le terrain n'était pas vendu alors que c'était quasiment fait, a fait marche arrière. Finalement Domofrance a acheté la résidence Bois d'Arcy qui était à moitié vide alors qu'une personne dormait dans une voiture juste devant. Et Domofrance a l'intention d'agrandir son parc de logement à cet endroit par la construction d'un certain nombre de logements, ce que le PLU lui permet.

Suite à cet épisode et suite aux élections, notre Maire a mis en place un atelier d'urbanisme, animé par un architecte-urbaniste pour associer les habitants à la réflexion sur l'avenir de la prairie et le développement de ce quartier. J'ai assisté à plusieurs réunion de cet atelier pour voir comment cela se passait et je peux vous dire qu'à certains moments c'était fort houleux parce qu'au départ beaucoup d'habitants, tirés au sort pour participer, étaient venu défendre leur bout de trottoir. Beaucoup de méfiance aussi et la peur de servir de caution à un projet qui selon certains était déjà bouclé.

Toutes ces personnes ont fini par travailler ensemble, elles ont discuté, échangé et trouvé des compromis puisque, comme les trois hypothèses de l'atelier d'urbanisme le prouvent, les idées sur l'avenir du quartier et notamment celui de la prairie - propriété de la commune n'oublions pas - divergent depuis le début. Un des participants a fait quelques comptes rendus sur son blog qui peuvent vous donner une idée de son fonctionnement.

Personnellement, je suis pour une sauvegarde de la prairie avec des aménagements de jardins collectif ou d'autres projets à l'initiative et pour l'usage des habitants (Scénario n°1). S'il devait y avoir une construction, la seule que je trouverai accéptable serai un équipement public, sachant que l'emplacement a été prévu pour cela au départ.

Le dernier scénario me paraît tout à fait hors de propos et même néfaste pour le quartier parce qu'il prévoit une densification maximale qui fait complètement disparaître cet espace vert. Disparition peu conforme avec un aspect que beaucoup d'habitants apprécient dans le quartier : son caractère champêtre.

Publié dans A Talence

Commenter cet article